BTS Métiers de l’audiovisuel Option Montage – Post Production à DBIMA
(Formation en apprentissage de 2 ans)

Professionnel spécialisé, le monteur intervient sous la responsabilité d’un réalisateur, d’un producteur, d’un journaliste et/ou d’un responsable de post production ou d’un chef de projet effets visuels. Intégré dans l’équipe de réalisation d’un programme audiovisuel, son intervention s’articule avec celle des autres professionnels spécialisés engagés dans le projet. Il répond à une demande pour laquelle lui sont spécifiés des besoins et précisées des contraintes.

Son métier requiert des compétences professionnelles, mais aussi des qualités humaines : créativité, sensibilité artistique, curiosité technologique, capacité à s’intégrer dans une équipe de production et dans une entreprise, à communiquer, à respecter une ligne éditoriale, à développer une argumentation et à convaincre.

A l’issue de sa formation, l’élève devra POUVOIR être capable de :
– Sélectionner, choisir les éléments (images et sons) issus du tournage.
– Assurer la construction narrative et participer à l’écriture d’un projet (reportage, documentaire, fiction, institutionnel, magazine, clip, publicité).
– Analyser et interpréter le scénario.
– Agencer et assembler les images et les sons (montage son et/ou image).
– Effectuer et comprendre les différents effets spéciaux, habillages, traitements et retouches d’images demandés dans l’univers esthétique et fonctionnel du projet (jingles, génériques, trucages 2D/3D, etc).

Secteurs d’activités :
– Société de production audiovisuelle ou cinématographique
– Prestataire technique (postproduction- communication-événement)
– Chaîne de télévision généraliste, thématique, nationale, régionale, locale, Web-TV
– Sociétés audiovisuelles liées aux nouvelles technologies

Emplois concernés :
– Monteur
– Assistant monteur
– Monteur truquiste

En fonction de son potentiel, de formations complémentaires et de l’expérience professionnelle acquise, le titulaire du diplôme pourra évoluer vers les fonctions:
– Chef monteur
– Etalonneur
– Stéréographe
– Infographiste
– Réalisateur

Le Programme de notre BTS
Le programme est défini par le ministère de l’Education Nationale et precisé par la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle dans sa circulaire de septembre 2016 sur les Métiers du montage et de la postproduction

Les disciplines enseignées sont :
– Culture Artistique et Audiovisuelle
– Technique des Equipements et Supports
– Sciences Physique appliquées à l’Audiovisuel
– Anglais
– Environnement Economique et Juridique
– Epreuves pratiques dites Techniques et Mise en œuvre
– Rapport de stage sur l’activité en entreprise et dossier de production en lien avec le PCP

Diplôme de l’Education Nationale niveau III, le BTS Audiovisuel permet la poursuite d”études dans un cursus supérieur niveau II dans la même spécialité, comme une Licence de cinéma à l’Université, une licence pro.

Un BTS Audiovisuel vous permet également de présenter les concours aux grandes écoles de cinéma publiques à savoir La Femis ou l’ENS Louis-Lumiere.

DBIMA est une Unité de Formation d’Apprentis rattachée à un Centre de formation d’Apprentis
DBIMA dispense au jeune travailleur sous contrat d’apprentissage :
– une formation générale, d’une part sur le programme établi par l’éducation nationale
– une formation technologique et pratique qui doit compléter la formation reçue en entreprise et s’articuler avec elle, en utilisant tous les moyens techniques de l’école.

La durée de la formation
Contrat d’apprentissage de 2 années dont 1400 heures réparties sur 2 ans dans notre établissement.

Le rythme de l’alternance.
A DBIMA, il est de deux semaines en entreprise pour 2 semaines en centre de formation DBIMA.

L’étudiant possède le statut de salarié de l’entreprise contractant le contrat d’apprentissage, et, de ce fait ne bénéficie que des congés payés et non des vacances scolaires. Le rythme de travail, en entreprise comme en centre, est de 35 heures hebdomadaires. Il bénéficie de la protection sociale du salarié d’entreprise.

L’examen
L’apprenti est tenu de se présenter aux épreuves conduisant au titre prévu par son contrat d’apprentissage.
L’employeur a pour sa part, l’obligation de laisser à l’apprenti le temps nécessaire pour y participer.

Admission
Les épreuves d’admission sont ouvertes aux titulaires, a minima, d’un baccalauréat général ou technologique toutes options.

L’option montage post-production est une formation ou la culture générale est importante. Les élèves de section littéraire y ont toute leur place. Toutefois, il est à noter que l’examen de sciences physiques appliquées requiert un niveau scientifique minimum. Le BTS est un diplôme exigeant qui nécessite d’avoir un niveau scolaire suffisant pour réussir.

L’équipe pédagogique DBIMA se réunit pour statuer sur chaque candidat. Elle prend en compte
– Les bulletins scolaires de terminale : notes dans les matières significatives, appréciations des enseignants, absences. Le candidat doit montrer qu’il n’est pas réfractaire aux études.
– Les épreuves complémentaires de sélection que DBIMA jugera utile de mettre en place.
– La solidité du projet professionnel présenté lors d’un entretien individuel.